Préparation des couches chaudes en maraîchage

Après avoir suivi une formation dispensée par André Savier* Sophie s’est lancée cette année dans la préparation des couches chaudes, méthode pour faire lever ses semis de façon précoce et les maintenir hors gel.

La couche chaude est une technique peu onéreuse permettant des cultures potagères précoces, ceci grâce à la chaleur résultant de la fermentation de fumier de cheval frais et composté, le tout bien humidifié afin que la fermentation opère.
On réalise des couches chaudes de janvier à mars.

Un grand merci à Cécile, Hoang Maï et aux nouveaux et anciens élèves du collège de Grivery, à Guillaume, Jérôme, Aurélie et Céline pour leur aide ainsi qu’à la ferme d’Osmonde pour la livraison du fumier et des ballots de paille !

*André Savier est maraîcher à la retraite et pionnier du maraîchage biologique et biodynamique. Il a commencé en 1953 dans la ferme de ses parents à Bagneux. Pionnier du maraîchage biologique et biodynamique, il a tenu son exploitation en Seine et Marne jusqu’en 2005 en utilisant des méthodes traditionnelles des producteurs primeurs d’Ile de France d’antan lesquelles permettaient d’obtenir des légumes primeurs le plus tôt possible au printemps. 

Newsletter